Accueil / Actualités (page 2)

Actualités

juillet, 2018

  • 5 juillet

    Plaidoiries des avocats de la défense. J39

    Plaidoirie de Maître BOURGEOT, avocate de TiTo BARAHIRA. Plaidoiries de Maîtres BOJ, CHOUAI et EPSTEIN, avocats d'Octavien NGENZI.

  • 4 juillet

    Procès Ngenzi et Barahira: l’avocat général demande à nouveau la réclusion criminelle à perpétuité.

    Comme on pouvait s’y attendre, l’accusation a de nouveau demandé la peine maximum pour les deux accusés : la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d’une période de sûreté de 22 ans pour Octavien NGENZI.

  • 4 juillet

    Réquisitoire de monsieur BERNARDO et madame BELLIOT.

    1) monsieur Frédéric BERNARDO : LE CONTEXTE - 2) madame Aurélie BELLIOT : LES FAITS - 3) monsieur Frédéric BERNARDO : LA PEINE.

  • 4 juillet

    Procès Ngenzi/Barahira. Mardi 3 juillet 2018. J37. Plaidoiries des parties civiles.

    Plaidoiries de maîtres PARUELLE (Ibuka), Sabrina GOLDMAN (LICRA), Rachel LINDON (LICRA), Loïc PADONOU (FIDH), ARZALIER (personnes physiques parties civiles), Arié ALIMI (LDH), Jean SIMON (SURVIE), Richard GISAGARA (CRF), Guillaume MARTINE (FIDH), Kévin CHARRIER (CPCR et personnes physiques), Michel LAVAL (CPCR)

  • 2 juillet

    Procès en appel de Ngenzi et Barahira. Lundi 2 juillet. J36

      Madame la présidente a deux arrêts à rendre concernant des conclusions déposées par la défense. La première conclusion concerne la demande de la défense de NGENZI. Elle souhaitait la comparution de James KABAREBE et celle de Franck NZIZA : la défense avait refusé de passer outre. La Cour rejette la demande : l’attentat contre l’avion d’HABYARIMANA ne concerne pas cette affaire, la demande d’entendre les témoins n’a jamais été faite au cours de l’instruction, la Cour n’a aucun pouvoir de contrainte sur des témoins résidant à l’étranger. Concernant la seconde conclusion, celle de maître BOURGEOT, la Cour la rejette pour les …

  • 1 juillet

    Procès en appel de Ngenzi et Barahira. Vendredi 29 juin 2018. J35

    La journée commence par le dépôt d’une nouvelle conclusion de la défense. Maître BOURGEOT, avocate de BARAHIRA, demande un supplément d’information. Pour elle, l’instruction de son client a été trop rapide. D’autre part, la demande qu’elle formule résulte des débats : il est des documents auxquels on n’a pas eu accès, des témoins qui n’ont pas été entendus. A son tour elle réclame un transport sur les lieux. Le dossier BARAHIRA ne repose que sur des témoignages et il est nécessaire de trouver des preuves matérielles, en consultant par exemple les archives d’Electrogaz ou la copie du procès de Moussa BUGINGO. …

juin, 2018

  • 30 juin

    Procès en appel de Ngenzi et Barahira. Jeudi 28 juin 2018. J34

    Cérémonie du 7 avril 2018

    Audition de Marcel KABANDA, président d’IBUKA France. Interrogatoire de Tito BARAHIRA. Audition d’Alain GAUTHIER, président du CPCR.

  • 28 juin

    Procès en appel de Ngenzi et Barahira. Mercredi 27 juin 2018. J33

    Enquête de personnalité concernant Tito BARAHIRA. Auditions de Jean-Marie MICOMBERO (témoin de contexte, transfuge du FPR) et Justin KANAMUGIRE (visioconférence).

  • 27 juin

    Procès en appel de Ngenzi et Barahira. Mardi 26 juin 2018. J32

    Journal extrémiste Kangura n°6 (décembre 90)

    Auditions de Jean-François DUPAQUIER (journaliste et expert auprès du TPIR), Gilbert BITTI (juriste), Bertrand PHESANS (psychologue), Adeline KAYISENGERWA (partie civile), Géraldine NYINAWUMUNTU (partie civile), Daniel ZAGURY (psychiatre), Gérard LOPEZ (psychiatre), Jeanne MUREKATETE (ex épouse de BARAHIRA), Augustin NTARINDWA (partie civile) et Alexandra STRANO.

  • 25 juin

    Affaire Wenceslas MUNYESHYAKA : la Cour d’Appel de Paris confirme l’ordonnance de non-lieu.

    Dans son arrêt du 21 juin 2018, la Cour d’appel de Paris a confirmé l’ordonnance de non-lieu concernant l’abbé Wenceslas MUNYESHYAKA, prêtre de la paroisse de Gisors dans le diocèse d’Évreux. Cette décision ne peut que plonger dans la stupeur les nombreux rescapés de l’église de la Sainte-Famille à Kigali, même s’il était à craindre que la Cour d’appel se range à l’avis des juges d’instruction. La plainte contre l’abbé MUNYESHYAKA était la plus ancienne, en France : elle avait été déposée le 12 juillet 1995. Alors que le TPIR avait demandé son extradition (en même temps que celle de Laurent …