A ne pas manquer

Le CPCR dépose deux nouvelles plaintes pour génocide

Le mois dernier, deux nouvelles plaintes contre des personnes soupçonnées d’avoir participé au génocide des Tutsi et qui vivent en France ont été déposées auprès des juges du Pôle par le Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda. Vingt-cinq après, il est de plus en plus difficile de trouver des témoins. Les familles de victimes hésitent de plus en plus pour témoigner: peur des représailles, peur des génocidaires qui, libérés, reviennent sur leur colline. La politique de réconciliation, tout à fait légitime, n’incite pas non plus les témoins à parler. Le pardon prôné par les Eglises va dans le même …

Lire »

Notre amie, Sharon COURTOUX, nous a quittés.

La nouvelle vient de nous parvenir: Sharon COURTOUX, notre amie, nous a quittés. Nous la savions malade depuis de longs mois mais son départ nous affecte. C’est dans le cadre de notre combat pour la justice au sein du CPCR que nous avions eu la chance de croiser la route de Sharon engagée dans l’association SURVIE.  Quand nous l’avons connue, elle avait déjà un long passé de combattante au côté, entre autres, de François-Xavier VERSCHAVE.  Infatigable, dévouée, ne cessant de dénoncer les méfaits de la Françafrique, le rôle des politiques français dans le génocide des Tutsi du Rwanda,  elle nous …

Lire »

Fabien NERETSE enfin devant les assises belges.

C’est en octobre prochain que Fabien NERETSE devrait enfin rendre des comptes à la justice des hommes: il comparaîtra devant les assises de Bruxelles pour génocide. Le CPCR se réjouit de cette décision, même si, pour les familles de victimes, elle puisse paraître tardive. En 2000, le CPCR (Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda), qui a déjà permis trois condamnation en France pour génocide, avait déposé une plainte, mais NERETSE n’ayant pu être localisé sur le sol français, les enquêtes avaient été interrompues. Quelques années plus tard, le CPCR avait déposé une nouvelle plainte (2008) et avait fini par …

Lire »

25ème Commémoration du génocide des Tutsi à REIMS

Dans le cadre de la 25ème Commémoration du génocide perpétré contre les Tutsi du Rwanda, nous invitons la population rémoise, nos amis et connaissances, à plusieurs manifestations qui se dérouleront à Reims entre le 11 et le 28 mai 2019. Quelques dates à retenir: Samedi 11 mai 2019 sur la Place d’Erlon : « A la rencontre des Rémois » de 15 heures à 17 heures Interview dans le 19/20 du 11 mai © FR3 Champagne-Ardennes Lundi 13 mai de 18h30 à 20h30 à la Maison Saint-Sixte, Rue du Lieutenant Herduin : conférence de Yves TERNON, spécialiste des génocides : « Le dernier …

Lire »

Le Monde s’excuse pour un dessin « inapproprié »: le mal est fait!

Ce dessin de SERGUEI publié dans le quotidien Le Monde a provoqué l’indignation de nombreux lecteurs et surtout des rescapés  du génocide perpétré contre les Tutsi du Rwanda en 1994, de leurs familles et de leurs amis. Comment, 25 ans après, alors que le Rwanda et la communauté internationale commémorent le génocide des Tutsi, comment peut-on laisser passer, dans un quotidien national, un dessin NÉGATIONNISTE? On retrouve bien là la thèse selon laquelle deux groupes se seraient entre-tués, « des salauds contre d’autres salauds » (Natacha POLONY[1]), la négation même de ce qu’est un génocide. Le Monde a présenté des excuses: « un …

Lire »

25 ans après…

Rwanda 1994, sur la trace des génocidaires

25 ans après le génocide perpétré contre les Tutsi, le combat du CPCR pour la justice continue... Articles et reportages à travers les médias...

Lire »

Claude MUHAYIMANA devra bien répondre de ses crimes devant les assises

Attendu le 29 mars dernier, le délibéré de l’appel interjeté par Claude MUHAYIMANA a été communiqué ce jour: cet Interahamwe de Rouen devra bien rendre des comptes à la justice française pour complicité de crimes contre l’humanité. Nos avocats dans cette affaire nous l’ont confirmé ce matin. Claude MUHAYIMANA était visé par une plainte du CPCR depuis le 3 juin 2013 et poursuivi pour des crimes commis dans l’ancienne préfecture de Kibuye. Il avait alors fait appel de l’Ordonnance de Mise en Accusation des juges d’instruction (OMA), suivant en cela les réquisitions du Parquet. Il aurait entre autres transporté des …

Lire »

Arte Regards : Rwanda 1994, sur la trace des génocidaires

« Environ un million de Tutsi et de Hutus modérés ont perdu la vie lors du génocide d’avril 1994 au Rwanda. Si certains tueurs et commanditaires des massacres ont été condamnés, beaucoup de présumés coupables continuent d’échapper à la justice et vivent libres, y compris en France. Une situation inacceptable pour Alain Gauthier et son épouse Dafroza – dont la mère a été tuée durant le massacre – qui, à la tête du Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR), viennent en aide aux victimes. Mais ce combat pour la justice est aussi une course contre la montre, car …

Lire »

Pour vous éviter de lire « Un génocide pour l’exemple » de Fabrice EPSTEIN

Un génocide pour l’exemple [sic] de Patrice EPSTEIN, avocat de Pascal SIMBIKANGWA et de Octavien NGENZI en appel. Note de lecture par Alain Gauthier Le 19 mars 2019 Avant d’aborder le fond, quelques remarques qui me sont inspirées par le titre et la quatrième de couverture. « En disant la vérité, Fabrice Epstein œuvre pour l’équité. Ce témoignage fort et dérangeant d’un jeune avocat descendant de victimes de la Shoah est une pièce à verser au dossier de l’histoire. Car on ne saurait combattre le mal radical par des faux-semblants. Une exhortation courageuse à la lucidité ». « Né en …

Lire »

Philippe MANIER de retour en France et incarcéré

Monsieur Philippe HATEGEKIMANA, MANIER depuis sa naturalisation française, connu aussi au Rwanda sous le nom de BIGUMA, vient d’être extradé du Cameroun où il s’était réfugié pour échapper à la justice française. En avril 2018, ce résidant de Mordelles, en Bretagne, avait été interpellé par la police camerounaise et la France avait demandé son extradition. Il a été placé en détention provisoire depuis le 15 février. Monsieur MANIER est visé par une plainte du CPCR pour génocide depuis septembre 2015. C’est à Nyanza, dans le sud du Rwanda, que ce commandant de gendarmerie aurait participé activement au génocide des Tutsi. …

Lire »

Massacre de Bisesero :
la justice française doit se ressaisir

TRIBUNE : alors que plus personne ne conteste sérieusement la nécessité d’ouvrir les archives françaises sur le génocide contre les Tutsi au Rwanda, la justice refusera-t-elle de regarder ce que l’armée française a fait ou n’a pas fait, en 1994, durant l’opération Turquoise, et d’établir le cas échéant les responsabilités militaires et politiques?

Lire »

Monsieur KLEIN répond à Aleksander EDELMAN et présente ses excuses.

Cher collègue, J’ai bien reçu vous lettre par le biais de twitter. J’ai réécouté l’émission du 9 février dernier et je comprends désormais mieux d’où provient l’émoi qu’elle a suscité et dont vous vous faites l’écho. Je regrette notamment de ne pas avoir réagi à l’emploi du verbe « entre-tuer » et aussi d’avoir laissé passer sans la discuter l’idée que la cause du génocide des Tutsi ait pu être de nature exclusivement environnementale. Nous approchions du terme de l’émission et mon attention n’était pas parfaite, car je réfléchissais à la bonne façon de conclure l’entretien, dont vous savez qu’il portait sur …

Lire »

Aleksander EDELMAN réagit après les propos de Ghislain de MARSILY sur France Culture

A l’attention d’Etienne KLEIN. Cher Collègue, Je vous écris en tant que fils du dernier commandant de l’insurrection du ghetto de Varsovie – Marek EDELMAN, en tant que directeur de recherche au CNRS, mais aussi en tant que cinéaste qui prépare un documentaire sur le génocide des Tutsi. J’ai écouté hier votre émission sur France Culture avec Monsieur Ghislain de MARSILY. Votre invité a tenu des propos non conformes aux faits. Il a notamment affirmé que la famine était la cause des tueries entre les ethnies, il a employé l’expression « ils se sont entre tués ». Il a « oublié » de dire …

Lire »