A ne pas manquer

Innocent Musabyimana

Janvier 2013 : la Chambre de l’Instruction de la Cour d’appel de Dijon émet un avis favorable à son extradition.

Avril 2013 : la Cour de cassation casse et annule cette décision.

Novembre 2013 : affaire renvoyée devant la Cour d’appel de Paris qui, à son tour, se prononce pour l’extradition.

Février 2014 : nouvel avis défavorable de la Cour de cassation.

2019 : le Parquet décide d’ouvrir une information judiciaire.

30 mars 2021 : le CPCR se constitue partie civile.