Accueil / Actualités / Ordonnance de référé: NGENZI est débouté de ses demandes.

Ordonnance de référé: NGENZI est débouté de ses demandes.

En marge du procès en appel de messieurs Tito BARAHIRA et Octavien NGENZI, condamnés en première instance à la réclusion criminelle à perpétuité,  la défense de ce dernier avait assigné le CPCR en référé pour avoir diffusé sur son site internet une photo qui aurait porté atteinte à la présomption d’innocence de l’accusé. Une seconde demande consistait à vouloir faire interdire la publication journalière de comptes-rendus du procès sur le site de notre association, toujours pour atteinte à la présomption d’innocence. La décision est tombée ce jour: Octavien NGENZI est débouté de ses demandes : “Le principe de publicité des audiences autorise la publication des comptes-rendus d’audience, y compris sur un site se présentant comme étant celui d’une partie civile”.

Le CPCR se réjouit de cette décision de justice et continuera à informer quotidiennement ceux que ce procès intéresse. Nous remercions nos avocats maîtres Michel LAVAL et Kévin CHARRIER pour la combativité dont ils font preuve dans cette affaire. Est-il nécessaire de rappeler qu’il s’agit d’un procès pour GÉNOCIDE ?

Alain GAUTHIER, président du CPCR

Lire aussi

France 2 - Les Gauthier : sans haine ni vengeance

Les GAUTHIER : sans haine ni vengeance

  Un portrait sensible d’Alain et Dafroza GAUTHIER, fondateurs du CPCR : “Ensemble, ils consacrent …