A ne pas manquer
Accueil / Actualités / Procès NERETSE aux assises de Bruxelles: satisfaction du CPCR

Procès NERETSE aux assises de Bruxelles: satisfaction du CPCR

Demain, jeudi 7 novembre, commencera aux assises de Bruxelles, le procès de Fabien NERETSE. Le CPCR ne peut que se réjouir dans la mesure où nous avions retrouvé  l’accusé en 2008 à Angoulême où il habitait sous un nom d’emprunt: celui de son père, Fabien NSABIMANA.  Le CPCR avait alors aussitôt déposé une plainte contre lui. A noter toutefois que Fabien NERETSE était visé par une plainte de la FIDH et de SURVIE depuis octobre 2000, mais cette plainte était restée sans suite dans la mesure où personne n’avait pu savoir où il se trouvait alors.

La justice française a décidé d’extrader Fabien NERETSE vers la Belgique où il était aussi poursuivi. C’est son procès qui commence cette semaine, madame Martine BECKERS étant la partie civile principale, sa soeur, son beau-frère et une de ses nièces ayant été tués à Kigali.

Pour la première fois, la Belgique jugera pour génocide, les autres procès qui ont eu lieu n’ayant jugé « que » pour crimes contre l’Humanité. Le CPCR suivra donc ce procès avec grand intérêt, tout en regrettant qu’il ait fallu attendre tant d’année pour qu’il ait lieu.

Même inquiétude et incompréhension en France où de nombreux dossiers sont plus ou moins en souffrance. Nous attendons toujours la décision de la Cour de cassation dans l’affaire Claude MUHAYIMANA,  ainsi que les décisions en appel dans les dossiers Laurent BUCYIBARUTA et Sosthène MUNYEMANA. Sans oublier toutes les autres plaintes déposées par le CPCR et dont on aimerait avoir des nouvelles. Il y va de la crédibilité de notre justice.

 

Alain GAUTHIER, président du CPCR

Lire aussi

De nouvelles instructions ouvertes par le Parquet de Paris.

Selon un récent communiqué de l’AFP, le parquet de Paris aurait décidé d’ouvrir de nouvelles …