Accueil / Soutenir les rescapés de Gisagara

Soutenir les rescapés de Gisagara

Une partie du groupe des rescapés de Gisagara au Rwanda
Une partie du groupe des rescapés de Gisagara au Rwanda.

Dès sa création, le CPCR avait inscrit dans ses statuts l’objet de pouvoir aider financièrement les rescapés rwandais du génocide qui nous confieraient le soin de présenter leurs plaintes devant la justice française. Faute de moyens, l’association n’avait pu, jusqu’à l’été 2007, donner corps à ce projet.
En mai 2007, le CPCR a répondu à un appel à projet humanitaire lancé par la ville de Reims, en Champagne. Nous avons décidé de soutenir les rescapés de Gisagara, tous plaignants dans l’affaire Dominique Ntawukuriryayo, ex sous-préfet contre lequel nous avions déposé des plaintes en 2004, puis en 2006. (1)

 

Aidez le CPCR à financer les frais liés aux procès

 

Le dossier que nous avons monté alors a retenu l’attention des élus et une somme de 3 500 euros nous a été octroyée. Notre projet consistait à acheter des vaches pour les rescapés les plus nécessiteux. Dès le mois d’août 2007, le président du CPCR a repris contact avec le groupe des rescapés de Gisagara. Les participants ont aussitôt décidé de créer une association (Humura Shenge) et de nommer quatre responsables. En concertation avec les plaignants, décision a été prise d’acheter une quinzaine de vaches. Chaque personne qui recevait une vache s’engageait à donner le premier veau à un autre rescapé.

Don de vaches aux rescapés de Gisagara
Don de vaches aux rescapés de Gisagara

(1) Le tribunal de Carcassonne s’était déclaré « incompétent » au prétexte que le prévenu n’avait pas été trouvé à l’adresse que nous avions fournie. Il a été finalement arrêté le 16 octobre 2007, à l’adresse même que nous avions donnée. La justice française a décidé de répondre positivement à la demande d’extradition du TPIR (Tribunal Pénal International pour le Rwanda) qui l’a condamné à 25 ans de prison, puis à 20 ans en appel (plus de détails ici).”

Vous voulez nous aider?

Nous souhaitons pouvoir continuer à aider les rescapés du génocide. C’est la raison pour laquelle tous vos dons sont les bienvenus (l’argent reçu est intégralement reversé au profit des rescapés*.)

Vos chèques sont à libeller au nom du CPCR et à envoyer à l’adresse du siège de l’association (CPCR – 61 Avenue Jean Jaurès, 51100 REIMS) et vous pouvez aussi faire un don en ligne en moins de 10 secondes en cliquant sur le bouton ci-dessous :

 

Aidez le CPCR à financer les frais liés aux procès

 

Le CPCR étant reconnu association « d’intérêt général », un reçu fiscal ouvrant droit à une réduction d’impôt de 66% du montant de votre don vous est de plus systématiquement adressé.