A ne pas manquer

Report du procès MUHAYIMANA à une date ultérieure

Nous venons d’apprendre que le procès de Claude MUHAYIMANA prévu du 2 au 26 février devant les assises de Paris était une nouvelle fois reporté. Décidément, le temps joue en faveur des bourreaux et ce report crée une immense déception chez les parties civiles et les familles de victimes. Voici le message que nos avocats viennent de recevoir:

« J’ai le regret de vous informer que le président de la cour d’assises de Paris vient de signer une ordonnance de renvoi dans le cadre du procès de Claude MUHAYIMANA.

 En effet les mesures relatives aux conditions d’accès au territoire français pour les voyageurs venant de pays en dehors de l’Union Européenne s’appliquant aux ressortissants Rwandais et ceux-ci étant tenus non seulement de présenter un test PCR négatif, mais également de s’engager à respecter une septaine à leur arrivée en France, cette contrainte entraîne des difficultés imprévues et met à néant le projet du planning de l’audience. Par ailleurs comme il est difficilement envisageable, tant pour la bonne conduite des débats que pour éviter un allongement problématique de la durée du procès, de procéder à l’audition de tous les témoins résidant au Rwanda par visioconférence, le président a été contraint d’ordonner le renvoi de ce dossier à une session ultérieure. »

Le CPCR ne peut que prendre acte de cette décision et émettre le souhait que le procès puisse se dérouler au plus vite.

Alain GAUTHIER, président du CPCR

 

Lire aussi

Mort de BAGOSORA: nous ne souhaitons pas des obsèques en France

Théoneste BAGOSORA,  » le cerveau » du génocide, est mort au Mali où il purgeait une …