Le docteur Eugène RWAMUCYO renvoyé à son tour devant la cour d’assises

Une nouvelle dépêche de l’AFP datée du 9 janvier [1] nous apprend que le docteur Eugène RWAMUCYO est finalement renvoyé devant la cour d’assises de Paris. La Cour de cassation a rejeté jeudi dernier le pourvoi que l’ancien médecin du Centre antipoison de Lille puis de l’hôpital de Maubeuge avait formé.

Le docteur RWAMUCYO était visé par une plainte du CPCR avec constitution de partie civile depuis le 15 avril 2007, l’information judiciaire n’étant clôturée que le 21 décembre 2018. Déféré devant la Cour d’assises le 15 octobre 2020, l’accusé avait fait appel, appel rejeté le 28 septembre 2022. Il s’était alors pourvu en cassation. Nous arrivons donc à la fin de cette saga judiciaire. Le docteur RWAMUCYO, qui nie les faits reprochés, comme tous ceux qui l’ont précédé, devra enfin s’expliquer devant ses juges.

Un troisième médecin [2] est lui aussi poursuivi par la justice française: le docteur Charles TWAGIRA, ancien directeur de l’hôpital de Kibuye, est visé par une plainte du CPCR depuis novembre 2009. Nous l’avions retrouvé alors qu’il exerçait à l’hôpital de Rouen. Selon nos informations, cette affaire est toujours à l’instruction.

Alain GAUTHIER, président du CPCR

References
1 Dépêche AFP du 9/1/2023 reprise par Africa Radio : Génocide au Rwanda: le renvoi aux assises d’un médecin rwandais confirmé par la justice
2 Le second est le docteur Sosthène MUNYEMANA. Il comparaîtra devant les assises de Paris du 13 novembre au 22 décembre 2023.

Lire aussi

Poursuivi pour génocide, il porte plainte contre une journaliste

Demain, 19 janvier 2023, Maria MALAGARDIS, responsable Afrique au journal Libération, comparaît devant la justice …