Accueil / Actualités

Actualités

octobre, 2018

  • 22 octobre

    Affaire Claude MUHAYIMANA: délibéré au 29 mars 2019

    Le 9 novembre 2017, les juges d’instruction publiaient une “Ordonnance de non-lieu partiel et de mise en Accusation devant la Cour d’assises” (OMA) à l’encontre de Claude MUHAYIMANA.  Ce dernier ayant fait appel, c’est jeudi dernier, 18 octobre, soit près d’un an plus tard, que la Cour d’appel de Paris a examiné cette affaire. La décision a été mise en délibéré au 29 mars 2019. Dix-sept mois de gagnés… Et si, comme nous l’espérons, cet appel sera rejeté, combien de temps faudra-t-il encore attendre pour qu’un nouveau procès se déroule devant la Cour d’assises de Paris? A signaler que la …

  • 11 octobre

    Affaire Laurent BUCYIBARUTA: réquisitoire de renvoi devant la Cour d’assises

    Laurent BUCYIBARUTA, visé par une plainte depuis l’année 2000, devrait être déféré devant la Cour d’assises de Paris, suite à la décision du Procureur en date du 4 octobre 2018 dans son Réquisitoire définitif aux fins de non-lieu partiel et de renvoi devant la Cour d’assises. Il faudra pour cela que les juges d’instruction se prononcent à leur tour dans une Ordonnance de mise en accusation. Nous ne doutons pas que ces derniers suivront la demande du Parquet. En attendant, nous n’en sommes pas encore à l’annonce d’un procès dans la mesure où les juges ne feront pas connaître leur décision …

septembre, 2018

  • 25 septembre

    Le CPCR se constitue partie civile dans le dossier Thomas NTABADAHIGA

    Le 28 août, le CPCR s’est constitué partie civile dans une nouvelle affaire en lien avec le génocide des Tutsi du Rwanda. Visé par un mandat d’arrêt international, Thomas NTABADAHIGA avait bénéficié d’un refus d’extradition vers le Rwanda par la Cour d’appel de Colmar  le 25 septembre 2014. Alors que l’OFPRA lui avait refusé le statut de réfugié en janvier 2008, la CNDA, la Cour Nationale du Droit d’asile, avait fini par le lui accorder en octobre 2012. Monsieur NTABADAHIGA a été placé en détention provisoire pendant que l’instruction se poursuit. Il est rare que le Parquet prenne la décision …

août, 2018

juillet, 2018

  • 8 juillet

    Les GAUTHIER : sans haine ni vengeance

    France 2 - Les Gauthier : sans haine ni vengeance

      Un portrait sensible d’Alain et Dafroza GAUTHIER, fondateurs du CPCR : “Ensemble, ils consacrent tout leur temps à retrouver les suspects et à enquêter au Rwanda à la recherche des témoins du drame. Pour que la justice française puisse se saisir de ces dossiers. Sans haine ni vengeance, mais pour que cesse l’impunité…” (francetvinfo.fr). Au cours du procès Ngenzi-Barahira qui vient de s’achever vendredi, ils ont souvent été l’objet de violentes attaques personnelles de la part de la défense, souvent teintées d’un profond mépris. À travers ce reportage chacun pourra apprécier la réalité du travail d’Alain et Dafroza GAUTHIER …

  • 6 juillet

    Verdict au procès en appel de Ngenzi et Barahira : réclusion à perpétuité

    Tito BARAHIRA et Octavien NGENZI sont tous les deux reconnus coupables de génocide et de crime contre l’humanité.

  • 5 juillet

    Plaidoiries des avocats de la défense. J39

    Plaidoirie de Maître BOURGEOT, avocate de TiTo BARAHIRA. Plaidoiries de Maîtres BOJ, CHOUAI et EPSTEIN, avocats d'Octavien NGENZI.

  • 4 juillet

    Procès Ngenzi et Barahira: l’avocat général demande à nouveau la réclusion criminelle à perpétuité.

    Comme on pouvait s’y attendre, l’accusation a de nouveau demandé la peine maximum pour les deux accusés : la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d’une période de sûreté de 22 ans pour Octavien NGENZI.

  • 4 juillet

    Réquisitoire de monsieur BERNARDO et madame BELLIOT.

    1) monsieur Frédéric BERNARDO : LE CONTEXTE - 2) madame Aurélie BELLIOT : LES FAITS - 3) monsieur Frédéric BERNARDO : LA PEINE.