A ne pas manquer

Actualités

août, 2021

  • 30 août

    Affaire Agathe KANZIGA: appel jugé irrecevable

    Ce 30 août 2021, la Chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris a déclaré irrecevable l’appel de Madame KANZIGA interjeté à l’encontre de l’ordonnance du Juge d’instruction ayant rejeté sa demande de non-lieu et de publication d’un communiqué. Si cette décision risque de ne pas satisfaire la défense, on ne peut pas dire qu’elle fasse beaucoup avancer les choses. La seule certitude qu’on puisse avoir c’est que l’instruction continue. C’est aussi la seule satisfaction qu’on puisse retirer de cette décision. Madame HABYARIMANA est toujours témoin assisté et son dossier n’avance pas. La défense prétend qu’il est vide: aux …

  • 12 août

    L’ambassadeur de France au Rwanda revient sur les promesses du Président MACRON

    Ce 10 août 2021, le nouvel ambassadeur de France au Rwanda, monsieur Antoine ANFRE, lors d’une conférence de presse tenue à Kigali, est revenu sur les « promesses » que le président MACRON avait faites lors de son séjour à Kigali en mai dernier. Le diplomate français a en particulier annoncé l’arrivée au Rwanda d’un  » officier de liaison » qui sera chargé des dossiers « présumés génocidaires ». Le rôle de cet « officier de liaison »? « Faire le lien direct entre les instances judiciaires française et rwandaise », selon le site IGIHE [1]. Nous attendons plus de précisions sur les décisions concrètes qui seront mises en …

juillet, 2021

  • 23 juillet

    Augustin NGIRABATWARE purgera sa peine au Sénégal

    Condamné par le TPIR à 30 ans de prison, Augustin NGIRABATWARE, ancien ministre du Plan au moment du génocide et gendre de Félicien KABUGA, sera transféré au Sénégal pour y purger sa peine. Augustin NGIRABATWARE avait failli être arrêté en France mais grâce à des complicités, il avait réussi à fuir. C’est en Allemagne qu’il sera finalement arrêté en 2007 puis remis au TPIR. A noter que  M. NGIRABATWARE a écopé récemment de deux année de détention supplémentaire pour avoir cherché à corrompre et intimider des témoins: il pensait pouvoir faire annuler sa condamnation pour génocide. Quelques Rwandais acquittés par …

juin, 2021

  • 19 juin

    Michel BAKUZAKUNDI ne sera jamais jugé: il est mort « innocent »

    Bakuzakundi Michel

    Nous avons appris, la semaine dernière que monsieur Michel BAKUZAKUNDI, domicilié au Havre et visé par une plainte du CPCR depuis 2017, serait décédé. Renseignements pris, il serait mort le 8 juin 2021 à l’hôpital Jacques Monot de Montivilliers, près du Havre. Le 23 novembre 2017, le CPCR avait déposé une plainte contre monsieur Michel BAKUZAKUNDI. Les témoignages recueillis par notre association concernaient des faits qui se seraient produits dans la ville de Kigali, plus précisément dans le quartier de Remera. La plainte avait été déposée auprès des juges du Pôle crimes contre l’Humanité du TGI de Paris. Au moment …

  • 4 juin

    Le CPCR interpelle le président MACRON: quelles décisions concrètes?

    Dans son discours au Mémorial de Gisozi à Kigali, le Président MACRON s’est engagé à donner plus de moyens à la justice française dans la poursuite des personnes soupçonnées d’avoir participé au génocide des Tutsi du Rwanda et qui vivent en France. Le CPCR interpelle le président pour connaître les décisions concrètes qui seront prises.     Monsieur Le Président de La République,   Comme vous le savez, le principe de compétence universelle autorise le pouvoir judiciaire français à poursuivre et à condamner les personnes soupçonnées d’avoir participé au génocide des Tutsi et qui résident en France. Malheureusement, nous avons …

  • 3 juin

    Refus d’accéder à toutes les archives de l’Assemblée nationale: la réponse de Richard FERRAND

    À la sortie du rapport DUCLERT, nous avions appris que le bureau de l'Assemblée nationale avait refusé d'ouvrir certaines archives...

  • 2 juin

    Laurent BUCYIBARUTA devant les assises du 9 mai au 1 juillet 2022

    Rien à voir avec la visite du président MACRON au Rwanda, mais le Parquet de Paris vient de faire connaître officiellement les dates du procès d’assises de Laurent BUCYIBARUTA, ancien préfet de Gikongoro au Rwanda. Il se tiendra du 9 mai au 1 juillet 2022 aux assises de Paris. Visé par une plainte depuis l’an 2000, il aura donc fallu attendre 22 ans pour qu’enfin cet homme soit jugé. On ne peut plus parler de délais raisonnables et il ne nous reste plus qu’à demander au Président de la République quelles mesures concrètes il pense prendre pour que les personnes …

mai, 2021

  • 27 mai

    Le président Macron au mémorial de Gisozi: un discours plein de compassion mais pas de repentance

    Le président Macron était venu au Rwanda pour rétablir des relations plus apaisées entre nos deux pays. Mission probablement accomplie. Mais en choisissant de s’adresser aux rescapés et aux familles de victimes au Mémorial de Gisozi, on pouvait s’attendre à autre chose qu’un discours compatissant. Le président français n’a pas dit plus que le rapport DUCLERT en reconnaissant des responsabilités de l’Etat français: « Je viens reconnaître l’ampleur de nos responsabilités ». Il ne pouvait pas faire moins au risque de contredire le rapport qu’il avait commandé. Quant à la justice, le président MACRON répète ce que tant d’autres responsables ont dit …

  • 25 mai

    Le président Macron à Kigali: entre espoir et anxiété

    Le président Emmanuel MACRON arrive à Kigali demain. Ce déplacement est attendu avec espoir mais aussi avec anxiété. Les rescapés et les familles de victimes attendent surtout des excuses car l’Etat français, en 1994, s’est rendu complice d’un gouvernement génocidaire. Ni le rapport DUCLERT, ni le rapport MUSE n’ont voulu parler de complicité. Et pourtant! Quant au pardon, à qui peut-on le demander, si ce n’est aux victimes elles-mêmes  qui ne sont plus pour l’accorder? Mais le président français aura-t-il le courage de présenter des excuses quand on connaît les réticences de la grande majorité de la classe politique française …

  • 16 mai

    Emmanuel MACRON au Rwanda: quel message pour les victimes du génocide perpétré contre les Tutsi?

    Début avril, le rapport DUCLERT était remis au président de la République française. Ce rapport tant attendu affirme que la France « est demeurée aveugle face à la préparation » du génocide et porte des « responsabilités lourdes et accablantes ». Il souligne cependant que « rien ne vient démontrer » qu’elle s’est rendue « complice » du génocide perpétré contre les Tutsi au Rwanda en 1994. Le rapport Muse, commandé par le Rwanda à un cabinet d’avocats américains, était rendu public quelques jours plus tard: « Notre conclusion est que l’Etat français porte une lourde responsabilité pour avoir rendu …