A ne pas manquer

Communiqués

juin, 2018

  • 15 juin

    Ordonnance de référé: NGENZI est débouté de ses demandes.

    En marge du procès en appel de messieurs Tito BARAHIRA et Octavien NGENZI, condamnés en première instance à la réclusion criminelle à perpétuité,  la défense de ce dernier avait assigné le CPCR en référé pour avoir diffusé sur son site internet une photo qui aurait porté atteinte à la présomption d’innocence de l’accusé. Une seconde demande consistait à vouloir faire interdire la publication journalière de comptes-rendus du procès sur le site de notre association, toujours pour atteinte à la présomption d’innocence. La décision est tombée ce jour: Octavien NGENZI est débouté de ses demandes : « Le principe de publicité des …

mai, 2018

  • 28 mai

    Rejet du pourvoi en cassation pour Simbikangwa: précisions.

    Nous vous avions déjà signalé le rejet du pourvoi en cassation dans le dossier SIMBIKANGWA, ce qui en fait la première personne définitivement condamnée pour génocide en France. « Devant la Cour de cassation, donc, qui se prononce sur les respect des droits, la défense soulevait notamment deux questions : le fait que la Cour d’assises ne se soit pas transportée sur les lieux et le fait que le récit des audiences ait été relaté sur le site internet d’une association partie civile au procès (NDR. Le CPCR), violant ainsi selon elle, la présomption d’innocence. La Cour de cassation a rejeté ces arguments, …

  • 25 mai

    Pascal SIMBIKANGWA définitivement condamné pour génocide

    Dans son arrêt du 24 mai 2018, la Cour de cassation a fait connaître qu’elle rejetait le pourvoi de Pascal SIMBIKANGWA condamné pour génocide à 25 ans de prison...

  • 20 mai

    Sosthène MUNYEMANA un jour devant les assises?

    Tout récemment, le Parquet, dans ses réquisitions, a estimé qu’il y avait suffisamment de charges contre le docteur Sosthène MUNYEMANA pour un renvoi devant les assises. Le dossier MUNYEMANA, médecin à Villeneuve-sur-Lot, est un des plus anciens en lien avec le génocide des Tutsi. Les premières plaintes datent effectivement de l’année 1995, quelques mois après la perpétration du génocide. Cette annonce devra être confirmée par l’ordonnance de mise en accusation  des juges d’instruction (OMA). A noter que le CPCR s’est constitué partie civile en 2001 et a beaucoup travaillé sur ce dossier avec d’autres associations.

avril, 2018

février, 2018

  • 1 février

    Affaire TWAGIRA: le médecin de Rouen revient sur le devant de la scène

    Le dossier Charles TWAGIRA revient sur le devant de la scène: il aurait retrouvé du travail dans un hôpital de Picardie. « Monsieur KAGAME fait en sorte de poursuivre en France toutes les personnes qui pourraient constituer une opposition à son pouvoir. Des gens qui ont la capacité intellectuelle de se rassembler et de constituer une opposition. » Tels sont les propos de l’avocat de Charles TWAGIRA suite aux révélations de l’Oise Hebdo qui faisait savoir que le docteur de Kibuye avait repris du service à l’hôpital de Liancourt, dans l’Oise. L’information a été reprise hier par France3 Picardie. L’avocat du médecin …

janvier, 2018

  • 28 janvier

    Génocide des Tutsi du Rwanda : la médaille de la Ville de Reims remise au CPCR.

      « Depuis de longues années, vous êtes à la tête du Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda, à l’origine de la plupart des enquêtes ouvertes en France sur le génocide et je sais tout le dévouement et la compétence qui vous animent. Ainsi, il me serait particulièrement agréable de vous recevoir le samedi 3 février, entouré de vos proches, afin de vous remettre la « médaille de la Ville de Reims » en témoignage de notre reconnaissance. » Tels sont les termes de l’invitation adressée par monsieur Arnaud ROBINET, maire de Reims, au président du CPCR, monsieur Alain GAUTHIER. Cette médaille qui …

  • 14 janvier

    Le CPCR au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU

    Le CPCR rappelle les nombreux manquements de la France et présente ses recommandations...

  • 1 janvier

    Nouvelle plainte déposée par le CPCR pour génocide

    Bakuzakundi Michel

    Le 23 novembre dernier, le CPCR a déposé une nouvelle plainte contre une personne soupçonnée d’avoir participé au génocide des Tutsi du Rwanda. Cette plainte vise une personne qui vit et travaille dans la ville du HAVRE, monsieur Michel BAKUZAKUNDI. Les témoignages recueillis par notre association concernent des faits qui se seraient produits dans la ville de Kigali, plus précisément dans le quartier de Remera. La plainte a été déposée auprès des juges du Pôle crimes contre l’Humanité du TGI de Paris. Une consignation a dû être versée afin que la plainte puisse être recevable. Il appartient maintenant aux juges …

décembre, 2017

  • 1 décembre

    Le CPCR dépose une nouvelle plainte pour génocide.

      Le 23 novembre dernier, le CPCR a déposé une nouvelle plainte contre une personne soupçonnée d’avoir participé au génocide des Tutsi d’avril à juillet 1994  (nous communiquerons avec plus de précisions un peu plus tard sur cette nouvelle affaire). Cela porte à 23 le nombre de plaintes déposées par notre association, sans compter celles dans lesquelles le CPCR s’est porté partie civile et qui étaient pré-existantes à sa création (MUNYESHYAKA, MUNYEMANA, BUCYIBARUTA, SERUBUGA, KAYUMBA et NERETSE). Une occasion de faire le point sur l’ensemble des affaires. A ce jour, trois génocidaires seulement ont été jugés et condamnés: 25 ans …